Les longueurs focales (1)

 05 avril 2014-145517

 Cet article est la suite de la série commencée ici, et que vous pourrez retrouver toutes les semaines, ayant pour but de vous aider à faire de meilleures photos. Le thème que je vais développer est un thème qui m’est cher : le portrait. Souvent vu, à tort, comme un exercice facile, ces quelques trucs vont vous aider pour améliorer votre pratique du portrait photo.

Tous les trucs et astuces donnés sont destinés aux débutants. Comme toutes les règles elles ne sont valables qu’un temps, et en améliorant votre pratique, vous comprendrez les raisons qui sous-tendent ces règles. Une fois cet apprentissage technique et formaliste dépassé, j’espère que vous prendrez beaucoup de plaisir à aller au-delà, et que vous ferez de très grandes photos !

 Mais procédons par étapes. Avant de réussir de grandes photos, voici quelques trucs pour réaliser, à coup sûr, de bonnes photos.

Les longueurs focales

Reprenons les différents points déjà évoqués lors des semaines précédentes: pour un beau portrait, il faut que votre sujet soit net, et mis en avant. Correctement équilibrer sa profondeur de champs est importante, et revient à se poser la question suivante: où commence la netteté de l’image, pour bien voir mon modèle, et où doit-elle finir, pour dégager le sujet du fond.

Nous avons vu l’importance des réglages de l’appareil photo pour ce faire, et notamment l’ouverture du diaphragme qui vient réduire ou agrandir la zone de netteté. Un point important à souligner, et j’y consacre aujourd’hui ce billet, c’est que votre profondeur de champs varie avec l’objectif. Tous les objectifs proposent une profondeur de champs différente (variable en fonction des fabricants), mais je vais vous donner des repères. A vous de comprendre avec votre appareil photo comment ces grande lignes se traduisent.

Attention, le billet évoqué ne concerne que les reflex, hybrides, et les appareils photos avec des objectifs qui expriment leurs longueurs focales « en équivalent 35mm ». Par simplification, je vais vous donner des repères « en équivalent 35mm ». L’idée reste la même lorsque l’on se réfère aux longueurs focales réelles, mais celles sont propres à chaque marque type et modèle d’appareil photo.

Pour les reflex numériques en capteur Aps-C ( 16mm x24mm , env.) le rapport de conversion de l’équivalent 35mm est d’environ 1,5, ou 1,6 en fonction des marques d’appareils. Quand je parle donc d’une longueur de 50mm, cela équivaut sur un reflex numérique Aps-C d’une longueur  de 33mm env.  Les repères sur les objectifs récents d’appareils numériques sont exprimées en focales réelles. Un 50mm pour un reflex numérique Aps-C sera un équivalent en 35mm d’une longueur focale de 75mm. Vous trouverez dans les descriptifs techniques leurs équivalents en 35mm.

Les objectifs et la profondeur de champ

Les objectifs se distinguent les uns des autres par leurs longueurs focales (exprimées en mm) et par leurs ouvertures. La longueur focale, c’est la distance physique qui sépare la lentille focale du capteur (ou de la pellicule).

Les longueurs focales sont exprimées par en mm, par ex. pour des objectifs reflex un 18 – 55 mm indiquera que la longueur focales minimale sera de 18mm, et sa focale la plus longue sera de 55mm.

Plus la focale est longue, plus le zoom est puissant en quelque sorte. Un objectif à 200 mm grossira plus qu’une longueur focale à 80 mm.

La longueur focale la plus proche, la plus naturelle de la vision humaine est le 50 mm.

On parle de zoom (et de grossissement) lorsque la valeur est supérieure à 50 mm. On parle de grand angle lorsque que cette valeur est en deçà. Une focale à 28 mm est considérée comme un grand angle, car elle englobe plus que la vision humaine « normale ».

L’objectif, et sa longueur focale, fait beaucoup varier la profondeur de champs. Une focale longue va entrainer une profondeur de champs courte, la zone de netteté également. De même un objectif de type macro : la zone de netteté est encore plus courte.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.