La mise au point (2)

Portrait Bébé endormi

Cet article est la suite de la série commencée ici, et que vous pourrez retrouver toutes les semaines, ayant pour but de vous aider à faire de meilleures photos. Le thème que je vais développer est un thème qui m’est cher : le portrait. Souvent vu, à tort, comme un exercice facile, ces quelques trucs vont vous aider pour améliorer votre pratique du portrait photo.

Tous les trucs et astuces donnés sont destinés aux débutants. Comme toutes les règles elles ne sont valables qu’un temps, et en améliorant votre pratique, vous comprendrez les raisons qui sous-tendent ces règles. Une fois cet apprentissage technique et formaliste dépassé, j’espère que vous prendrez beaucoup de plaisir à aller au-delà, et que vous ferez de très grandes photos !

Mais procédons par étapes. Avant de réussir de grandes photos, voici quelques trucs pour réaliser, à coup sûr, de bonnes photos.

Avec votre appareil photo, lorsque vous appuyez à mi course du déclencheur, en plus de vous proposer un réglage pour l’exposition, l’appareil va également mettre au point, faire le focus.

Ce focus est le centre de la profondeur de champs (zone de netteté). La zone de netteté est progressive, et au plus vous vous éloignez du point de focus au plus la netteté diminue.

Notion sur la netteté et profondeur de champs

La profondeur de champs est la zone de netteté que vous allez avoir sur l’image avec votre appareil. Cette profondeur de champs est fortement influée par la longueur focale (le zoom) que vous utilisez pour prendre votre photo. Au plus vous utilisez un longue focale (un gros zoom), au plus la profondeur de champs (la zone de netteté) est réduite. Inversement au plus vous utilisez un grand angle, au plus votre profondeur de champs est grande.

Profondeur de champs et composition de l’image

La netteté, et la zone couverte par la netteté, est une étape importante de la composition de votre image. Où avez-vous placé votre le sujet de votre image ? Celui-ci doit être net.

De manière classique, on vient dire que les visages féminins doivent être nets. Pour les visages masculins, on retient qu’une zone de netteté plus réduite, ne couvrant pas forcément l’intégralité du visage est acceptable. Attention toutefois aux yeux : ceux-ci doivent toujours être nets.

Lors de la composition de votre photo, rien n’interdit (bien au contraire) de volontairement placer un élément dans le flou. Celui-ci, notamment dans les portraits, va appeler un lien avec le sujet de votre image, mais sans prendre l’avant plan ; vous commencez à raconter une histoire, à créer un lien, et ce lien va faire parler votre portrait.

Pour pleinement apprécier la notion de profondeur de champs, gardez à l’esprit que votre image est en deux dimensions. Le flou qui provient de l’objectif va donner cette impression de profondeur à votre image et recrée la dimension perdue (la profondeur) lors de la prise de vue.

Le flou est tout aussi important que votre netteté. Votre composition doit prendre en compte la netteté et le flou dans l’image. Ce flou, le bokeh, donne une autre lecture à votre image, et c’est un ressort de composition d’image que vous ne devriez pas rater.

Il faut que la netteté de l’image permette de voir correctement le sujet.  Dans les portraits, la zone de netteté doit être concentrée sur le visage, et en particulier les yeux de vos modèles, et la bouche souvent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.