La mise au point (1)

01 mars 2014-142821

Cet article est la suite de la série commencée ici, et que vous pourrez retrouver toutes les semaines, ayant pour but de vous aider à faire de meilleures photos. Le thème que je vais développer est un thème qui m’est cher : le portrait. Souvent vu, à tort, comme un exercice facile, ces quelques trucs vont vous aider pour améliorer votre pratique du portrait photo.

Tous les trucs et astuces donnés sont destinés aux débutants. Comme toutes les règles elles ne sont valables qu’un temps, et en améliorant votre pratique, vous comprendrez les raisons qui sous-tendent ces règles. Une fois cet apprentissage technique et formaliste dépassé, j’espère que vous prendrez beaucoup de plaisir à aller au-delà, et que vous ferez de très grandes photos !

Mais procédons par étapes. Avant de réussir de grandes photos, voici quelques trucs pour réaliser, à coup sûr, de bonnes photos.

S’assurer de la netteté de l’image

La mise au point fait partie des questions qui sont revenues souvent au cours des ateliers que j’anime. Cette question vient souvent au détour d’une autre : comment faire une photo nette ? C’est le deuxième critère, après l’exposition, pour juger de la réussite d’une photo : avoir une photo nette. Et oui, le critère est pertinent.

Vous avez sans doute déjà réalisé des images où le visage de la personne que vous photographiez est net, mais les détails en fond ne le sont pas (ou l’inverse).

Je parlerai beaucoup plus des images prises avec un reflex qu’avec des compacts ou des téléphones. Avec un téléphone ou un compact, la marge de manœuvre pour créer un joli flou (parfois une belle netteté) est très faible. Notez que les mécanismes sont les mêmes, avec parfois une assistance obligatoire de l’appareil plus ou moins prononcée.

Le focus

La mise au point, ou le focus, est en général géré par l’autofocus de votre appareil photo. Il est représenté par ses initiales AF sur l’appareil et ses descriptifs techniques. Il est possible de le désactiver, pour passer en mode manuel (MF : focus manuel). Dans le menu de votre appareil photo pour les compacts et les bridge, sur l’objectif et/ou sur le boitier.

Comme sur de jumelles, une lentille dans les objectifs sert à faire la mise au point. L’appareil photo vous propose des outils de plus en plus sophistiqués (et rapides) pour y arriver (détection de visage, de sourire, de sujet à suivre, etc.). Ces fonctions d’assistance à la mise au point peuvent être activées ou désactivées selon votre pratique.

Le focus est le point de convergence des lentilles (il y a en beaucoup !). Comme pour vos yeux, si vous placez votre doigt très près de vous, vous vous obligez à loucher pour le voir net. Les éléments plus loin, dans votre vision périphérique, sont flous. Lorsque vous voulez regarder à nouveau un élément au loin, la convergence se fait naturellement, et les éléments proches que vous voyiez sont devenus flous.

Appuyer à mi course sur le bouton du déclencheur

Avec votre appareil photo, vous faites la mise au point en appuyant à mi course sur le déclencheur. En fonction des appareils et des fonctions d’assistance à la mise au point activées ou  non, l’appareil va vous proposer de cibler le visage (ou  le sourire, si l’appareil est équipé de cette fonction). Pour tous les appareils  qui n’en sont pas équipés, ou lorsque vous avez désactivé cette fonction, le focus est proposer au centre de l’image. Ce n’est pas toujours ce que vous voulez, notamment avec une composition en tiers.

La manœuvre à réaliser est simple à comprendre, mais nécessite un eu d’entrainement avec l’appareil. Déplacer votre cadre initial pour avoir le point que vous souhaitez dans le centre, là où se positionne le focus; Il est en général représenté par un petit carré. Appuyez à mi course sur le déclencheur, et rectifiez votre cadre. Oui, la manœuvre est la même que pour indiquer une autre exposition à votre appareil. (Nous en avons parlé lors de l’exposition).

L’appareil calcule les réglages pour votre image en fonction du point de focus. Attention toutefois à choisir un point qui soit à la même distance de vous que votre sujet ! La mise au point en effet, se règle par rapport à la distance entre vous et le sujet : retenez l’exemple de regarder votre doigt de près ou de loin.

La suite  la semaine prochaine !

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.